Trois excuses

Dieu désire nous accorder le pardon et la vie éternelle. Toutefois, comme pour n’importe quel cadeau, nous avons la possibilité de le recevoir ou de le refuser. Malheureusement, plusieurs renoncent à recevoir Jésus comme leur Sauveur, en se trouvant des excuses. En voici trois :

1. « Je n’ai pas besoin de Dieu »

Ceux qui disent cela se sentent probablement heureux sans Dieu. Pour le moment, ils ne ressentent pas le besoin d’avoir recours à Dieu. En fait, ils ne réalisent pas que leur plus grand besoin n’est pas d’être « heureux », mais d’être « pardonnés ».
D’autre part, ils oublient que leur vie n’est pas entre leurs mains et qu’aujourd’hui peut bien être leur dernière journée. Ils se trouvent alors dans une position dangereuse car si Dieu est amour, il est aussi un juste juge. Si nous refusons le salut qu’il a préparé en Jésus-Christ, nous aurons à subir le juste châtiment pour ce que nous avons fait de mal. En effet, nous aurons tous des comptes à rendre à notre Créateur.



2. « Il doit y avoir un piège »
         imprimante pour évoquer l'impression