3. « J’y penserai plus tard»

Il s’agit là probablement de la réponse la plus fréquente et la plus dangereuse. On remet à plus tard. Plus on retarde la décision, plus elle devient difficile à prendre. Et en plus, on n’a aucune assurance que l’occasion se représentera.
« Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs » (Héb. 3 :15).
Dieu vous donne l’occasion de le recevoir aujourd’hui comme votre Sauveur.

flèche à gauche signifiant le retour en arrière

Comment recevoir Jésus-Christ comme Sauveur personnel ?
         imprimante pour évoquer l'impression